2019 Lion bleu 1PCARM

Mercredi 27 mars, la classe de 1PCARM (1ère Bac Pro réparation des carrosseries et maintenance des motos) a pu découvrir les œuvres d’art dans l’espace public.

Nous sommes partis du lycée à pied jusqu’aux Bassins à flots, Nous avons pu observer « la soucoupe volante ». Une œuvre réalisée par une artiste anglaise, Suzanne Treister La soucoupe semblait décoller, elle était orientée vers le ciel. Il était fascinant d’imaginer que dormaient là, juste en dessous, les carcasses des navires de la Seconde Guerre mondiale.

Nous avons rejoint la station « Cité du Vin », nous avons pris le tramway jusqu’à la station Stalingrad pour découvrir le Lion Bleu installé sur la rive droite de Bordeaux. (voir photos)

L’œuvre est orientée vers la rive gauche. On voyait des touristes prendre le lion bleu en photo, ce n’est pas seulement une œuvre d’art car on s’y abrite quand il pleut, on s’y donne rendez-vous, il est facile de s’y retrouver. Cette œuvre est très repérable. Nous avons pu découvrir grâce aux explications de notre guide que le lion était peint en bleu pour rappeler la couleur du ciel sur la Garonne.

Nous avons de nouveau emprunté le tramway pour nous rendre place Amélie Raba Léon, La Maison aux personnages a été imaginé par Ilya et Emilia Kabakov. Nous n’aurions jamais pu deviner qu’il s’agissait d’une œuvre d’art car l’architecture de cette maison est semblable aux bâtiments en pierre qui l’entourent. Sa surface est de 148m2, composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage, accessible depuis un escalier extérieur. La spécificité de cette œuvre réside véritablement dans la vie de chacun de ses « sept locataires ». Conçue comme un musée dans le paysage urbain.

On peut observer l’intérieur à travers les fenêtres, les différentes pièces que les personnages habitent ainsi que leur mode de vie. Heureusement, des petits textes sont affichés devant chaque fenêtre qui nous permettent de découvrir la passion de chacun de ces protagonistes.

Cette sortie a donné aux élèves la possibilité d’éveiller leur sensibilité, leur curiosité et leur créativité mais également d’avoir une meilleure connaissance de la richesse du patrimoine artistique contemporain.